[Skip to Content]

Les Copenhagois chérissent leurs bicyclettes

Des jeunes femmes à chaussures à talon haut se rendant à une soirée aux hommes d'affaires en costume trois pièces se rendant à leur lieu de travail, quel que soit le temps et où qu'ils aillent, les Copenhagois prennent leur vélo. Il n'est donc pas surprenant que Copenhague ait été élue Capitale cyclable. La moitié de ses administrés se déplacent chaque jour à bicyclette et le nombre des vélos y est supérieur à celui de ses habitants.

A Copenhague, le nombre des vélos est supérieur à celui des habitants, et l'agglomération compte près de quatre cents kilomètres de pistes cyclables, parmi lesquelles la plus fréquentée au monde, puisque quelque quarante mille cyclistes l'empruntent journellement.

 

Classe moyenne et classe politique confondues
Même si se déplacer à bicyclette est le moyen de transport le moins cher après la marche à pied, les Copenhagois adorent la bicyclette quel que soit leur train de vie. Nombre de familles de la classe moyenne avec des enfants n'ont pas même de voiture. Les parents utilisent le vélo pour se rendre au travail et pour emmener leur progéniture à la crèche ou au jardin d'enfants. Un quart des familles habitant à Copenhague transportent leurs bambins en triporteur.

Même les membres du gouvernement et une majorité de députés (63%) se rendent tous les jours à vélo au palais de Christianborg, siège du Parlement situé dans le centre-ville.

Bicyclette et neutralité carbone
La première fois qu'ils découvrent Copenhague, les visiteurs sont abasourdis d'y voir autant de bicyclettes. Mais ils réalisent très vite que c'est parce que Copenhague considère la petite reine comme une pièce essentielle du puzzle que représente la gestion des transports urbains.

Forte de ses 390 kilomètres de pistes cyclables et de ses feux de circulation adaptés au rythme de circulation des cyclistes, l'infrastructure de la capitale fait valoir que la bicyclette n'est pas seulement le moyen le moins cher, le plus sain et le plus rapide pour se déplacer en ville, mais qu'elle contribue aussi à réduire les émanations de gaz à effet de serre. C'est pourquoi la Ville la considère comme un atout majeur dans ses efforts pour atteindre l'objectif qu'elle s'est fixée de devenir en 2025 la première capitale neutre en carbone du monde.

Copenhague et la bicyclette, en chiffres

  • 50 % des habitants de Copenhague se rendent sur leur lieu de travail ou à l'école à vélo
  • 35 % de tous ceux qui ont un emploi à Copenhague, y compris les habitants de la banlieue et de la grande banlieue, font le trajet domicile-lieu de travail à bicyclette.
  • 25 % des familles avec deux enfants ont un triporteur pour emmener ces derniers au jardin d'enfants, faire les courses, etc.
  • Les Copenhagois parcourent à vélo 1,2 millions de kilomètres par an, ce qui équivaut à deux voyages vers la lune, aller-retour. En comparaison, leurs déplacements en métro ne représentent que 660 000 kilomètres.
  • On compte plus de vélos que d'habitants dans le centre de Copenhague : 560 000 pour  520 000 habitants.
  • La piste cyclable la plus fréquentée au monde passe par le pont Dronning Louise, que plus de 36 000 Copenhagois traversent chaque jour.
  • 63 % des députés se rendent chaque jour à vélo au Parlement, situé dans le centre de la capitale.
  • Copenhague a été désignée Ville cyclable 2008 – 2011 par l'UCI.

Pour un supplément d'information sur le cyclisme à Copenhague : Download strategy

Le saviez-vous ?

Aujourd'hui, 37% des Copenhagois se déplacent à bicyclette, et l'objectif est d'atteindre les 50% en 2015 

Good, Better, Best – The City of Copenhagen’s Bicycle Strategy 2011-2025

Good Better Best

The City of Copenhagen’s Bicycle Strategy 2011-2025 [PDF]

In Copenhagen’s new bicycle strategy you can read about the new initiatives and plans which lay down guidelines for the long term and overriding priorities within the bicycle area.