[Skip to Content]

Précurseur mondial pour le chauffage solaire

La plus grande centrale solaire thermique du monde se trouve au Danemark, et d'autres centrales à grande échelle voient le jour un peu partout sur son territoire.
Solar and wind energy will supply Denmark with heat

Par Jan Aagaard

Le Danemark est situé à des latitudes septentrionales où l'hiver est caractérisé par sa longueur et sa relative obscurité. Ce n'est donc pas un pays que l'on associe immédiatement à l'énergie solaire, et pourtant, il n'en est pas moins leader mondial pour les centrales solaires thermiques géantes qui assurent une exploitation suffisante de la source d'énergie la plus importante dont dispose la planète : le soleil.

Les deux plus grandes centrales solaires thermiques du monde, couvrant respectivement 1,83 et 1,5 hectare de terrain, se trouvent au Danemark, et de nouvelles centrales géantes apparaissent actuellement un peu partout dans le pays. Dans le sud du Jutland, un terrain a récemment été aménagé pour recevoir une centrale de 1,7 ha, tandis qu'un accord a été signé dans le nord de la péninsule pour la construction d'une centrale d'une superficie de 3,5 ha.

Une des raisons de l'excellence danoise en matière de solaire thermique est à chercher dans la manière dont le pays a structuré son approvisionnement en chauffage. Plus de 60% des foyers danois sont en effet branchés sur le chauffage urbain, une caractéristique unique pour un pays d'Europe occidentale. Le système est alimenté par plus de quatre-cents centrales qui produisent de la chaleur à partir de charbon, gaz naturel, résidus, copeaux de bois et paille. Quelque 40% du chauffage urbain danois sont aujourd'hui assurés par des sources d'énergie renouvelables.

 

Le thermique solaire devient avantageux


Il va devenir de plus en plus avantageux d'investir dans des centrales solaires thermiques à grande échelle. Les prix et les taxes sur des combustibles fossiles comme le gaz et le pétrole n'ont fait qu'augmenter ces dernières années, alors que le solaire thermique devenait dans le même temps de plus en plus efficace et bon marché. Ce qui explique que le secteur du chauffage urbain ait enregistré au Danemark une croissance rapide du nombre de ses centrales solaires thermiques.

« La centrale solaire thermique à grande échelle est probablement la première technologie basée sur une énergie renouvelable qui soit totalement compétitive par rapport aux combustibles fossiles, même lorsque l'on exclut les taxes qui s'y appliquent. Le solaire thermique est très rentable et permet d'investir dans des centrales sans aide de l'Etat », explique  Flemming Ulbjerg,  chef consultant chez Rambøll, société d'experts-conseils en ingénierie.
Les centrales de ce type sont dimensionnées pour répondre aux besoins en chauffage urbain durant l'été et pour couvrir 20% des besoins annuels en chauffage et en eau chaude, le reste étant assuré par d'autres sources d'énergie, par exemple le gaz naturel.

 

Exportation et expansion


Partout dans le monde, les compagnies de chauffage urbain commencent à entrevoir les oppportunités offertes par le solaire thermique. La compagnie danoise Arcon a récemment livré aux Etats-Unis, à St. Paul, dans le Minnesota, sa première centrale solaire thermique, d'une superficie de 1 800 mètres carrés. Elle servira à chauffer un grand centre de conférence et d'installations sportives ainsi que de source d'appoint pour le réseau de chauffage urbain de l'agglomération.

Une autre compagnie danoise – Sunmark – a livré par exemple une centrale de 0,7 hectare aux Pays-Bas. Dans le même temps, l'expansion se poursuit au Danemark à un rythme soutenu. Dans un avenir proche, dix-sept nouvelles centrales devraient être construites dans le royaume et plusieurs centrales existantes être agrandies.

Sur l'île de Ærø, la plus vaste centrale solaire thermique au monde est en passe de voir sa capacité doublée et représentera au final une superficie de 3,5 ha de panneaux solaires. Plus de la moitié de l'énergie destinée au chauffage urbain proviendra ainsi du solaire, le reste étant assuré par de la biomasse produite localement.

Ce projet expérimental sur Ærø comporte en outre un système qui permet de stocker une partie de l'énergie en prévision de la saison froide, où la durée d'ensoleillement est courte, ainsi qu'une unité de production d'électricité. Il doit faire la démonstration de l'efficacité et de la stabilité d'une grande centrale exclusivement basée sur des énergies renouvelables. Il a reçu le soutien de l'UE, et l'expérience qui en sera retirée sera communiquée à dix pays de l'UE en vue de la construction de vingt centrales similaires en Europe.

Futures centrales solaires thermiques

  • Seize centrales solaires thermiques à grande échelle (de plus de dix hectares) étaient opérationnelles au Danemark fin 2010
  • Dans les prochaines années, dix-sept nouvelles centrales seront construites et plusieurs centrales existantes seront agrandies
  • Fin 2012, quelque 24,5 hectares de panneaux solaires thermiques seront opérationnels au Danemark, selon la société d'experts-conseils Rambøll
  • Plusieurs centrales du réseau de chauffage urbain danois envisagent la mise en place de centrales solaires thermiques d'une superficie de plus de dix hectares chacune
  • L'Association danoise du chauffage urbain, conjointement avec la société Rambøll et l'Université de Aalborg, recommande pour 2030 une extension des centrales solaires thermiques au Danemark représentant huit cents hectares supplémentaires 

 

Cet article est paru dans Focus Denmark Magazine en juin 2011

State of Green

Stateofgreen.com is the official website for energy, climate adaptation and environmental activities in Denmark.