[Skip to Content]

Kriegers Flak, premier super-réseau éolien offshore mondial

Le Danemark a toujours été un champion de l'énergie éolienne. Les Danois ont fait œuvre de pionniers dès les années 1970 dans le secteur de l'éolien, et un cinquième de l'énergie du pays provient d'ailleurs aujourd'hui de cette source d'énergie renouvelable.

Kriegers Flak

L'éolien étant désormais une pierre angulaire de leur stratégie de non-dépendance aux combustibles fossiles en 2050, les Danois continuent d'être des pionniers dans ce domaine, cette fois en termes de construction de parcs offshore, et sont à l'avant-garde de cette technologie émergente.

En étroit partenariat avec la Suède et l'Allemagne, pays voisins, ils ont choisi le site de Kriegers Flak, dans la Baltique, pour y placer le premier réseau d'électricité en mer du monde, un parc d'éoliennes d'une capacité de 600MW qui fonctionnera comme un super réseau et pourra au final alimenter les trois pays par réseaux interposés.

Allemands (Vattenfall Europe Transmission), Suédois (Svenska Kraftnät) et Danois (Energinet.dk) sont impliqués dans ce projet novateur, un tel site n'a encore jamais été construit.

Ce « super-réseau » aura trois applications : fournir de l'énergie renouvelable aux consommateurs européens, renforcer les marchés régionaux de l'énergie et accroître la sécurité de leur approvisionnement.

Kriegers Flak devrait être opérationnel entre 2018 et 2020 et contribuer au minimum à doubler la capacité en énergie éolienne du Danemark (42%), tout en assurant l'alimentation électrique de plus de cinq cent mille foyers dans les trois pays.

State of green

Stateofgreen.com is the official website for energy, climate adaptation and environmental activities in Denmark.