[Skip to Content]

La musique au Danemark : les femmes prennent le pouvoir

Les artistes féminines  sont actuellement en position de force sur la scène musicale internationale. Pour la première fois dans l'histoire de la pop, elles ont plus de succès que leurs pairs masculins. Le même phénomène se fait jour au Danemark avec l'émergence d'une poignée d'auteures-compositrices-interprètes en tête des charts de singles et d'albums sur le marché domestique et qui commencent à se faire un nom à l'étranger.

Cinq artistes féminines danoises dominent actuellement le paysage de la musique populaire au Danemark :

AGNES OBEL (née le 28 octobre 1980), auteure-compositrice-interprète dont le premier album solo, Philharmonics, est sorti en septembre 2010. Magnifiquement reçu par la critique danoise et internationale, cet album, décrit comme un opus folk sombre et mélancolique, a été numéro un des ventes au Danemark et en Belgique et figuré parmi les dix meilleures ventes en France et aux Pays-Bas. Le morceau « Riverside » a récemment été désigné Meilleure chanson de l'année 2011 au Danemark.



MEDINA (née Andrea Fuentealba Valbak le 30 novembre 1982), compositrice et chanteuse dano-chilienne de pop, dance et R&B. Elle a acquis une renommée nationale en 2008 avec son single « Kun for mig » (Rien que pour moi) qui est resté six semaines en tête des charts danois jusqu'à obtenir la certification triple disque de platine. Six de ses singles ont été depuis numéro un au Danemark, et elle est en train de percer sur les scènes allemande, suisse et autrichienne.


OH LAND (née le 2 mai 1985), auteure-compositrice-interprète et productrice danoise. On a dit d'elle qu'elle était la nouvelle égérie de la musique électro pop. Excentricité musicale à la Björk, style fashion-diva à la Grace Jones, et l'aisance d'un super modèle scandinave. Après avoir conquis le Danemark, elle veut se faire un nom sur le marché américain et vient d'être signée par Elton John. Elle a fait une première apparition à la télévision américaine dans le Late Show de David Letterman avec sa chanson « Sun of a Gun ».


TINA DICKOW (née le 14 octobre 1974) est une des artistes les plus prisées sur le marché domestique. Sa musique a tout à fois des échos de Tracy Chapman, Leonard Cohen et Bob Dylan. Elle a à ce jour publié sept albums, dont le dernier, « Welcome Back Colour », de 27 chansons, réunit ses plus grands hits radiophoniques, de nouvelles compositions et de nouvelles versions d'enregistrements chéris du public. Tina Dickow est également la vocaliste du groupe Zero 7 sur le tube international « Home ». Le magazine des musiciens professionnels danois Gaffa l'a déjà nommée trois fois « Meilleure chanteuse de l'année » au Danemark.

 

FALLULAH (née en 1985) est le nom de scène de la jeune auteure-compositrice-interprète  Maria Apetri. Fallulah a été comparée aux chanteuses britanniques Florence & the Machine, Adele et Bat for Lashes. Son premier single, « I Lay My Head » a fait un véritable carton au Danemark, annonçant l'album « The Black Cat Neighbourhood » qui a dominé les pop charts danois en 2010 et dont a été tiré le single « Bridges », le morceau le plus diffusé sur la station de radio DR P3. Elle qualifie sa musique de mélange d'indie rock et de Balkan beats mâtinés de folklore.