[Skip to Content]

L'hymne national

Le Danemark a deux hymnes nationaux officiels. Pour les anniversaires de la famille royale, on joue l'hymne intitulé Kong Kristian stod ved højen mast (Le Roi Christian se tenait au pied du haut mât), à la gloire des héros des guerres de jadis, dont les paroles furent écrites par Johannes Ewald en 1779

La plus ancienne version connue de la mélodie de cet hymne est anonyme et se trouve, sous le titre d'Aria, dans le Recueil de violon de Bast qui date de la seconde moitié du XVIIIe s. ; elle a été attribuée d'une part à Ditlev Ludvig Rogert (juge de paix à Bornholm de 1742 à 1813), de l'autre, et à tort, à Johann Ernst Hartmann.

La version définitive est due à Daniel Friedrich Rudolf Kuhlau, qui composa sur cet air un ensemble de variations pour piano (opus 16, env. 1817) qu'il incorpora dans l'ouverture de La Colline aux elfes (Elverhøi) de 1828.

Le second hymne chanté à l'occasion des fêtes nationales, qui s'intitule Der er et yndigt land (Il est un doux pays), célèbre la douceur du Danemark dans un texte écrit vers 1819 par Adam Oehlenschläger sur une musique composée par Hans Ernst Krøyer vers 1835.

Peter Ryom, Gyldendal Leksikon


Der er et yndigt landLyrics by Adam Oehlensläger and music by H.E Krøyer.
Recorded in Koncerthuset, Copenhagen, by Danish Broadcasting Corporation / DR.Danish National Symphony Orchestra, Danish National Vocal Ensemble, Danish National Choir, Danish National Girls Choir and Danish National Junior Choir.
Conductor: Michael Bojesen


Kong Christian stod ved højen mast

Lyrics by Johannes Ewald and music by Johann Hartmann.
Recorded in Koncerthuset, Copenhagen, by Danish Broadcasting Corporation / DR.Danish National Symphony Orchestra, Danish National Vocal Ensemble, Danish National Choir, Danish National Girls Choir and Danish National Junior Choir.
Conductor: Michael Bojesen